PVT Argentine : Obtenir son CUIL

PVT Argentine : Obtenir son CUIL

Souriez, aimez, partagez!

Mis en place en 2011 entre l’Argentine et la France, le PVT (Permis Vacances Travail / Programa Vacaciones y Trabajo ou encore Working Holidays Visa) permet aux jeunes français de moins de 30 ans de se rendre durant une année dans le pays de Messi, du pape et des empanadas tout en ayant l’autorisation d’y travailler.
Les formalités d’obtention sont relativement simples et le visa est gratuit.

Arrivé sur le sol argentin, une fois que votre passeport est agrémenté d’un tout nouveau et tout beau tampon de l’immigration, il faut cependant accomplir une autre formalité pour être prêt à obtenir un emploi : obtenir son numéro de CUIL (Código Único de Identificación Laboral).
Le CUIL c’est un peu l’équivalent du numéro de sécu, on vous le demandera presque partout après si vous travaillez « en blanco » (car il est commun en Argentine de travailler au noir).
Il s’obtient auprès de l’ANSES (Administracion Nacional de la Seguridad Social).

Première étape: obtenir un certificat de domicile (Edit , 18/10/2017: il semblerait que cette étape ne soit plus nécessaire)
Pour cela il faut vous rendre dans le commissariat du quartier où vous résidez, demandez le dit certificat, vous acquittez de 10 pesos et attendre sagement à la maison le lendemain.
Un officier passera vous remettre un document certifiant que vous lui avez bien ouvert la porte lorsqu’il a sonné.

Deuxième étape : photocopier votre passeport
(A intervertir avec la première étape selon l’humeur…)
Photocopier la page où se trouve votre visa, le tampon d’entrée ainsi que vos informations d’identification.

Dernière étape : se rendre dans un bureau de l’ANSES
Munis de vos originaux et de leurs copies, aller dans un bureau de l’ANSES ( à Buenos Aires il y’en a un au 239 Avenida paseo Colon) et patienter. Il n’y a pas besoin de prendre un rendez-vous.


Retrouvez toutes mes aventures en Argentine par ici!


A savoir

L’administration argentine n’a pas très bonne réputation, pourtant il m’a fallu à peine plus d’une demi-heure pour repartir avec mon CUIL en étant arrivée vers 12H00. Cependant par précaution, il vaut peut être mieux s’y rendre dès l’ouverture.
A ce propos, les horaires d’ouverture sont restreints (enfin, ici ce sont des horaires normaux…) : l’accueil du public ne se fait que de 8h00 à 14h00.

Pour allez plus loin

Consultez ce guide à destination des pvtistes édité par l’agence du tourisme argentine il est super complet.

Dernière chose

Si par malheur on vous dit qu’il faut vous rendre à Migraciones pour obtenir un certificat de résidence précaire (vécu) n’en faites rien et économisez un aller-retour inutile. Le PVT se suffit à lui même et vous n’avez pas besoin de la Precaria pour obtenir le CUIL…

Voilà, maintenant vous êtes parés pour partir à l’assaut du marché de l’emploi argentin.

Bon vent!

Laissez un commentaire