Bariloche : Randonnée au refuge Frey

Bariloche : Randonnée au refuge Frey

Classé dans : Argentine | 0
Souriez, aimez, partagez!

– Tu crois qu’on peut patiner sur le lac?

– Hmm pas sûr qu’il soit suffisamment congelé

– Roh si on ne va pas trop loin ça passe…

– On peut aussi faire un concours de lancer de boules de neige

– Bonne idée

 

Après une mise en jambe quelques jours plus tôt, j’ai continué sur ma lancée « randonnée ».
Cette fois ci direction le refugio Emilio Frey.
C’est l’un des plus connu de Bariloche. Il est facilement accessible en transport en commun, ne demande pas trop d’effort physique pour y arriver et en hiver c’est l’un des rares à rester ouvert.
Cerise sur le gâteau, juste derrière le refuge se trouve une lagune qui gèle en hiver : la Laguna Toncek.
N.B ; si vous en avez ne pas oublier ses patins!!! Avec un peu de chance les Refugieros vous en prêteront, si et seulement si vous amenez un casque. Sécurité… sécurité…

 

blogmai00000007

Pour accéder au refuge, trois options : depuis la base du Cerro Catedral, depuis le haut du Cerro Catedral ou depuis Lago Gutierrez.

En hiver impossible d’emprunter le « filo » (haut du Cerro Catedral) qui est pourtant connu pour être un chemin magnifique : trop de neige. Dommage, ce ne sera donc pas pour cette fois. Nous décidons donc d’emprunter  le chemin qui démarre à la base du Cerro à l’aller et de retourner par Lago Gutierrez.

Nous? Quatre amis motivés : une volontaire qui travaille avec moi a l’auberge, son ami brésilien, et Ale un canarien qui m’a accompagnée à l’Otto Meiling quelques jours plus tôt. Vers 8h00 du matin, nous montons donc dans le bus 55 direction le Cerro Catedral.

blogmai00000002

Après environ une heure de trajet, le bus nous dépose à la base du Cerro d’où démarre le sentier, un petit peu sur la gauche du complexe touristique. Au démarrage du sentier un cinquième joyeux luron, un argentin, nous rejoint et c’est parti!

La première partie  longe le lac Gutierrez et on aperçoit Bariloche au loin.

Ensuite commence une partie boisée, les arbres sont parés de leurs couleurs d’automne, ça ne monte pas trop et tout le groupe est de bonne humeur. On croise plusieurs pelotons de militaires argentins (ils viennent régulièrement s’entrainer dans les environs) qui nous saluent poliment. Ils descendent à toute vitesse et sont chargés comme des mules.

On fait une pause pour déjeuner au refuge Petricek avant de se remettre en route pour attaquer le caracol…

blogmai00000008

… Avant d’atteindre le refuge Frey environ 3h00 après avoir débuté la randonnée.

Un maté, quelques oiseaux qui chantent, les rayons de soleils, des éclats de rire et puis il est déjà temps de redescendre.


Pssst! par ici y’a encore plus d’infos sur les randos à faire à Bariloche !


 

 

Laissez un commentaire